HSF dit non à une résolution du conseil de sécurité pour une réponse militaire au terrorisme

Monsieur François Hollande Président de la république Française vient de se prononcer cet après-midi devant le congrès réuni à Versailles en réclamant une résolution du conseil de sécurité des Nations Unies pour réponse militaire au terrorisme.

L’Organisation internationale de migrant horizon sans frontières s’oppose fermement à cette décision et prône le dialogue et le culte de la paix à la place de la violence.

Ces attentats ont fait au moins un bilan provisoire de132 morts, plus de 300 blessés et endeuillé le monde entier avec plus de 19 nationalités touchées.

Les mots nous manquent pour qualifier cet acte barbare sur des innocents qui avaient droit à la vie.

La France doit se remettre en cause dans sa lutte contre le terrorisme et renforcer la politique d’intégration de ses ressortissants d’origine étrangère.

Cette montée du terrorisme s’explique par l’échec de l’intégration structurelle et culturelle favorable aux islamistes radicaux.

Il faut lever tout amalgame entre immigration, islam et terrorisme car ceux qui ont commis ces actes ignobles sont des usurpateurs qui cherchent à ternir l’image d’une religion de paix, de partage et tolérance qu’est l’islam.

Un dialogue très sincère entre les cultures et les religions peut éradiquer le terrorisme sans usage de la force dans un monde déjà sous le choc.

Par ailleurs HSF rappelle à la France son devoir de protection envers les réfugiés par respect à la convention de Genève de 1951 et au pacte européen sur l’immigration et le droit d’asile.
BOUBACAR SEYE