Horizon sans frontières interpelle directement le président de la république sur…

Il y a urgence pour certains d’ entre eux qui manifestent déjà manifestent des signes de fatigue et de faiblesse.
Nous rappelons que plus 1000 subsahariens dont plusieurs centaines de sénégalais entrent en Libye via Niger chaque mois et ces migrants en situation de dominés et vulnérabilité sont en proie au terrorisme parce que enrôles contre leur gré dans les factions rivales
Nous regrettons encore les sorties de Sory KABA qui ne rend ni service à l’Etat du Sénégal ni à la diaspora.
Elles sorties sont purement politiques (référendum et réélection de Macky Sall) pour une mission qui à mon avis ne devrait pas l’être et qui devrait se limiter strictement à la protection et la promotion des sénégalais de l’extérieur.
Sans me verser dans des querelles de bas étages, nous demanderons tout simplement à Sory KABA de se taire par respect à ceux migrants qui souffrent dans le désert, au Niger et en Libye.
Depuis plus de trois mois Mr Mbow et moi avions tiré la sonnette d’alarme sur la situation de ces sénégalais détenus en Libye et un agent de la Direction des sénégalais de l’extérieur a eu même le courage de dire à Monsieur MBOW dont un des fils fait partie de ces victimes : je cite nous ne pouvons rien faire car nous n’avons même pas de représentation diplomatique en LIBYE.
Sans avoir la prétention d’être un donneur de leçon. Je pense quelle que soit la situation, on doit pouvoir dire la vérité et rien que la vérité au peuple.
A propos de caricatures de jeune Afrique, je voudrais dire que le Mouridisme est notre patrimoine culturel et l’Etat doit veiller à sa protection et à sa promotion.
Leur intention était de ternir l’image de l’islam qui pose problème en Europe alors qu’ils ont oublié que CHEIKH AHMADOU BAMBA est devenu même une référence pour les Européens.
HSF réclame plus de respect pour nos guides religieux et demande à jeune AFRIQUE de ne plus mentionner le nom de Horizon sans frontières dans son journal comme ce fut le cas lors du différend Gabon /HSF sur les expulsés de Libreville
Boubacar Sèye
Chercheur en migrations internationales
Président fondateur d’horizon sans frontières