Grabuges à l’hôpital de Mbacké…L’adjoint au préfet stoppe un frondeur

Les jours du médecin chef du district sanitaire de Mbacké sont-ils comptés ? En tout cas, tout porte à le croire après l’annonce par un conseiller municipal d’une pétition contre Mme Adama Aïdara Mbacké. C’était au cours d’une réunion du Conseil municipal, hier, dans la salle des délibérations de la mairie. Le conseiller Abdoul Aziz Ndiaye qui s’exprimait devant ses pairs et l’autorité administrative a révélé que ladite pétition a déjà recueilli une centaine de signatures. La gestion du médecin-chef et son incompétence ont été avancées comme principales raisons à cette initiative. Seulement, à peine a-t-il commencé à dénoncer le médecin-chef que l’autorité administrative, en l’occurrence l’adjoint au préfet l’a stoppé net pour le rappeler à l’ordre.
Il l’a par la suite invité à ne plus s’attaquer à ses chefs de service dans pareilles circonstances et que s’il a des comptes à régler, il n’a qu’à le faire ailleurs. Il faut noter que par ailleurs, certains proches du médecin-chef pensent que c’est le maire en personne qui serait derrière ces attaques, mais qu’ils ne comptent pas se laisser faire et demandent au médecin-chef de faire son boulot comme si rien ne s’était passé. Selon eux, ni les populations ni les conseillers municipaux ne sont habilités à demander son départ parce que ce ne sont pas eux qui l’ont affecté dans le district sanitaire et ne sont pas fondés à l’évaluer.