Gakou s’inquiète de la situation du Tourisme malgré toutes nos potentialités

Le département de Mbour devrait pouvoir joué un rôle important dans le développement du Sénégal du fait de ses énormes potentialités économiques et ses atouts dans les domaines du tourisme et de la pêche, a estimé, samedi, le président du Grand parti (GP), El hadji Malick Gakou.
« Avec la pêche et le tourisme, qui constituent les deux mamelles de l’économie de ce département, Mbour devrait pouvoir contribuer, à suffisance, au rayonnement et au développement économique et social de notre pays », a-t-il estimé lors du passage de sa « caravane de l’espoir » à Mbour.
« C’est avec une peine non voilée que nous constatons les difficultés de ces deux secteurs. Le secteur de la pêche est en décrépitude dans le département de Mbour où les prises diminuent d’année en année. Alors que si les pêcheurs sont mis dans des conditions idoines, ils ont la possibilité de faire en sorte que la pêche puisse jouer son rôle pour le rayonnement économique du Sénégal », a estimé M. Gakou.
Selon lui, « le GP accorde une place importante, dans son mémorandum, à la modernisation de la pêche au Sénégal, afin de donner à ce secteur vital ses plus belles lettres de noblesse pour renforcer les bases d’une économie saine et durable ».
Parlant du tourisme, le responsable politique pense que ce « secteur devrait permettre d’améliorer le taux de croissance du Sénégal, de lutter contre la pauvreté, de lutter contre la précarité sociale mais aussi de renforcer le tissu économique et social du département de Mbour ».
« Le Sénégal est un pays d’accueil et de tourisme, et les sénégalais sont un peuple d’hospitalité. Avec nos 700 kilomètres de plages, il est inadmissible de voir notre tourisme dans une situation alarmante, alors qu’il pouvait contribuer au rayonnement de Mbour et permettre à la jeunesse de trouver de l’emploi et aux femmes de retrouver leur vitalité, leur engagement et leur détermination pour le développement économique de notre pays », a soutenu El hadji Malick Gakou.