Forum civil Bignona: « Un forum sur l’administration ne règle pas le problème de l’administration »

Les 9 et 10 Avril dernier, le chef de l’État a convoqué un forum sur l’administration pour corriger les manquements de ce secteur clé de la vie de notre pays. Le coordonnateur du Forum civil de Bignona s’est prononcé sur la question pour dire que ce n’est pas ce conclave de deux jours qui va résoudre le problème. Abdoulaye Diallo approuve l’engagement du président Macky Sall à s’en prendre au problème. Mais le coordonnateur du forum civil de Bignona estime que le Président de la république devait passer par le peuple pour l’amener à évaluer le travail de l’administration et dire ses aspirations ou ses attentes par rapport à celle-ci. Pour lui, c’est le peuple qui vit au quotidien ses difficultés qui peut réellement faire le diagnostic et faire des propositions. Autres éléments qui participent à rendre non-performante l’administration sénégalaise. Abdoulaye Diallo a relevé l’influence politique et religieuse sur l’administration sénégalaise. Pour lui, tant que la politique et les religieux contrôlent l’administration, il sera difficile de changer les choses et ce sera un coup dur pour l’émergence à laquelle aspire le Sénégal. Dans le département de Bignona comme dans la plupart des localités du sud, pour obtenir un papier administratif, les usagers sont obligés de patienter pendant toute une journées s’il ne faut pas attendre plusieurs jours ou plus d’une semaine. Le casier judiciaire, le certificat de nationalité, la carte d’identité nationale entre autres sont autant des pièces qui sont difficile à obtenir dans le département de Bignona. Jusque-là, il faut aller jusqu’à Ziguinchor pour se faire un casier judiciaire alors qu’il y a un tribunal départemental à Bignona.

L.BADIANE pour Xibaaru.com