Formation diplômante : « Les enseignants seront formés sur place à Kédougou »

C’est une révélation faite par M Mohamed Moustapha Diagne, le Directeur de la Formation et de la Communication du ministère de l’Education Nationale en marge d’une réunion tenue à l’Inspection d’Académie de Kédougou.

C’est effectif, désormais la formation diplômante des enseignants sera effectuée à Kédougou. M Sérigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Education agrée ainsi à une vieille revendication des enseignants de Kédougou, appuyée par les autorités académiques de la région. L’assurance a été donnée par M Mohamed Moustapha Diagne, le Directeur de la Formation et de la Communication du ministère de l’Education Nationale.

« Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la formation diplomante continue destinée aux instituteurs adjoints titulaires du Certificat Elémentaire d’Aptitude Pédagogique (CEAP) et à la recherche du Certificat d’Aptitude Pédagogique (CAP). Cette distance peut affecter la qualité de la formation, c’est pourquoi j’ai répondu favorablement à cette requête formulée par les instituteurs adjoints et appuyée par l’Inspecteur d’Académie de Kédougou.il nous a rassuré qu’il pourra réunir toutes les conditions pour un bon déroulement de la formation à Kédougou » a précisé M Diagne

Il a par ailleurs insisté sur la qualité de la formation à offrir aux enseignants concernés.

« Le système a besoin de qualité chez les enseignants, qui forment nos enfants. On ne peut pas laisser un enseignant non formé déformer nos enfants. La Direction de la formation et de la Communication va accompagner l’académie à travers le Centre Régional de Formation des Personnels de l’Education (CRPE) pour une bonne organisation de cette formation » a ajouté M Mohamed Moustapha Diagne, le Directeur de la Formation et de la Communication du ministère de l’Education Nationale.

Cette formation sera assurée par la direction du  Centre Régional de Formation des Personnels de l’Education (CRFPE) de Kédougou qui n’a pas encore de locaux fonctionnels.

En tout cas, M Bou Fall, l’inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou, par ailleurs représentant de l’Inspecteur d’Académie a manifesté tout l’engagement et la disponibilité des inspecteurs à relever tous les défis liés à la formation des enseignants.

Cette année sur l’ensemble de territoire national, la Direction de la formation et de la communication a prévu de former 4000 instituteurs adjoints avec une limite d’âge fixée à 33 ans (jusqu’en 1983). Ils devront par ailleurs reconstituer leurs dossiers dont figure en première place l’arrêté d’admission au CEAP. Les inscriptions vont démarrer au 1 er juillet et la formation diplomante au mois d’aout prochain. Il est attendu des instituteurs adjoints  de l’assiduité aux cours.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com