Financement de l’éducation..La COSYDEP de KOLDA pour l’harmonisation des interventions

L’éducation est un des domaines de l’Etat qui reçoit une grosse part des financements. Ici, beaucoup de partenaires interviennent en guise d’appui au développement de ce secteur. Malgré cela, le constat est que les résultats escomptés tardent à suivre dans une tendance évolutive de façon croissante. Suffisant pour que la Coalition des Organisations en Synergie pour la Défense de l’Education Publique(COSYDEP) invite à la réflexion autour des financements de l’éducation. En effet, la COSYDEP de Kolda plaide pour l’harmonisation des interventions dans les écoles. Pourquoi trop de financements et moins de résultats; les priorités sont-elles prises en charge par les bailleurs; les principales cibles sont-elles atteintes ? Ce sont là autant de questions qui alimentent la réflexion des acteurs, principalement des inspecteurs de l’éducation sur initiative de la COSYDEP. Que l’académie soit la porte d’entrée dans l’école de la région, une invite à la concertation, est faite aux différents  partenaires et les collectivités locales en harmonie avec l’autorité académique et scolaire et surtout l’école à la base pour mieux évaluer les besoins et priorités du moment. Du financement de la santé scolaire, aux cantines scolaires en passant par d’autres constructions, tout doit faire l’objet rencontres préalable entre tout concerné, avant de réaliser une intervention.  A en croire Bara Tall coordonnateur régional de la COSYDEP, l’heure est à l’engagement de tous par des mécanismes de financement prioritaire prenant en compte la centralité de l’enfant scolaire.
ELHADJI MAEL COLY