Finale de l’ODCAV de Koungheul : les populations déplorent la folie dépensière de leur Président du Conseil départemental…

La leçon de la gouvernance vertueuse et de la sobriété tant serinée par le président de la République Macky Sall n’a pas été sue par le ministre conseiller et non moins président du Conseiller départementale de Koungheul, Assane Diop. Parrain de la grande finale de l’ODCAV de Koungheul, l’ancien ministre de la Santé et de l’Action Sociale sous le régime de Diouf s’est laissé aller à une folie dépensière jusqu’à irriter ses mandants. M.Diop, un vieux de la vieille école, qui aurait servi d’exemple à la race de jeunes politiciens qui émergent, a comme laissé libre cours à ses pulsions. La veille de l’événement (il a eu lieu le 12 février 2017), il a organisé une grande soirée «Ngoyane». Durant cette seule nuit, le papy du landerneau politique dans le Bambouck a déboursé un trésor digne des Mille et Une Nuits. Le jour-j, le président du Conseil départemental de Koungheul s’est également transformé en un panier percé. Les populations de cette partie du pays pensent que les priorités sont ailleurs et non dans des dépenses de prestige et autres luxes inutiles. A ce jour, il est facile d’y  trouver des chefs de famille qui peinent à joindre les deux bouts ; des écoles restent privées d’eau potable, etc. Qui disait que le grand âge n’est pas toujours gage de sagesse ?
Ibrahiame Ngom
Partager

Laisser un commentaire