Exploitation du fer de la Falémé : Lithos et Kumba Resources soldent leurs comptes le 27 octobre

Lithos Corporation a assigné Kumba Resources Ltd, et certains de ses dirigeants, à comparaître ce 27 octobre au Tribunal de grande instance hors classe de Dakar. L’affaire est d’autant plus cocasse, selon EnQuête, que c’est Lithos Corporation qui a invité Kumba Resources dans son projet au Sénégal. Seulement, renseigne le journal, Kumba Resources a fait fi des accords de confidentialité et de non-contournement conclus avec Lithos pour lui faire un enfant dans le dos, avec la complicité de la Miferso, à l’époque dirigée par Ousmane Ndiaye.

Dans le procès qui s’ouvre jeudi prochain, il s’agira, d’après nos confrères, de savoir ce qui s’est réellement passé pour qu’en 2003, Me Madické Niang, alors ministre des Mines, décide de mettre fin au contrat de Lithos Corporation dans le projet du fer de la Falémé au profit de Kumba Resources qui a lui-même été plus tard éjecté et remplacé par Arcelor Mittal. Sauf que Lithos reste persuadé, souligne le canard, que, quelque part, des mains occultes dont celles de Karim Wade, Mes Abdoulaye Wade et Madické Niang, ont manœuvré pour le mettre sur la touche. D’où sa plainte pour « concussion, faux et usage de faux en écritures privées, recel, escroquerie et association de malfaiteurs ». Lithos réclame donc à Kumba Resources et à ses dirigeants 500 millions de dollars de dommages et intérêts.