Eva Marie coll Seck célèbre la journée mondiale des…Fous

 

Le Sénégal à l’instar de la communauté internationale célèbre ce lundi 10 octobre 2016 la journée mondiale de la santé mentale.

Le thème retenu par l’OMS cette année est « Les premiers secours psychologiques ».

A cette occasion, Madame le Ministre de la Santé et de l’Action sociale le Professeur Awa Marie Coll Seck revient sur le sens du thème :

« Les premiers secours psychologiques englobent le soutien psychologique et social. Ceci implique l’apport d’un soutien empreint d’humanité et d’une assistance pratique aux personnes qui souffrent après avoir vécu une situation de crise grave. Lorsque des événements dramatiques tels que la guerre, les catastrophes naturelles, les accidents, les incendies, la violence interpersonnelle et la perte d’êtres chers se produisent, les personnes concernées entrent dans un état de détresse. Les premiers secours psychologiques visent à réduire la détresse initiale causée par des événements traumatiques et à favoriser le fonctionnement adaptatif et l’adaptation à court et à long terme.

Les premiers secours psychologiques sont généralement proposés par un individu qui évolue dans le réseau social de la personne en détresse (un membre de la famille, un ami ou un collègue de travail) ou par un travailleur social, notamment un agent de santé, un enseignant, un agent de police ou même un employé d’une agence de placement. La formation en premiers secours psychologiques permet aux intervenants de réagir de manière naturelle, solidaire et pratique. Pendant les périodes de crise, ces premiers secours psychologiques devraient être complétés par d’autres soins de santé mentale essentiels et par un soutien psychosocial. Les services de santé mentale et la réponse psychosociale aux événements de crise devraient être multisectoriels.

Le Sénégal est en train d’inclure cette approche psychologique dans tous ses programmes d’urgence. Le SAMU de même que le COUS (Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire) travaillent en étroite collaboration avec la Division de la Santé Mentale afin de rendre holistique l’organisation des secours d’urgence dans notre pays.

De même les services sanitaires et ceux de l’action sociale travaillent en étroite collaboration pour arriver à prendre en charge les malades mentaux depuis les soins jusqu’à la réinsertion.

C’est pour symboliser cette collaboration des différents secteurs de la santé et de l’action sociale que la célébration de cette année se fera sur l’ensemble du territoire avec :

  • Une cérémonie officielle au niveau du Centre de réinsertion pour malades mentaux Imam Assane Cissé de Kaolack où les pensionnaires recevront leurs attestations de fin de formation en aviculture
  • Des visites des autorités sanitaires aux malades en situation de précarité dans toutes les structures de santé mentales du pays avec remise de dons ».