Environ 13% de filles de moins de 14 ans restent excisées chaque année

Le ministère de la femme a présenté, hier, mardi aux membres du conseil économiques et social   l’état des   lieux de l’excision au Sénégal. Et d’après les services de Mariama Sarr, à l’échelle du Sénégal, 25% de filles et femmes sont actuellement touchées. « Environ 13% de filles de moins de 14 ans restent excisées chaque année en moyenne au tour de  l’âge de 6-7 ans » a-t-on renseignant dans   un document intitulé « au nom de la loi,  je  vous arrête! »,   que  le   ministère de   la femme a  présenté hier mardi aux membres du conseil économiques et social. Dans  le meme document, il est mentionné que :« Le Sénégal a   bien ratifié   les textes internationaux condamnant   les  Mutilations génitales féminin (Mgf) ». Aussi a-t-on rappelé :« La loi nationale N°99-05 confirme l’interdiction et  les sanctions liées à cette pratique, et,  on ne recense pas moins de 5935 déclarations d’abandon de l’excision en 2015 dans de nombreux villages au pays. Autant d’avancées non négligeables ».