Emigration: l’Algérie sur le point de rapatrier près de 1500 sénégalais

L’Algérie a décidé de les rapatrier à la demande de leur pays,près de 1 500 sénégalais et 370 guinéens, selon le ministre algérien de l’Intérieur, Nourredine Bedoui.

Il précise que les démarches préalables au rapatriement de ces migrants venus de la Guinée et du Sénégal sont en phase de finalisation.
Les soldats déployés sur les frontières de l’Algérie procèdent, presque chaque jour, à l’arrestation de nombreux migrants subsahariens.
Depuis 2014, l’Algérie a rapatrié plus de 18 000 ressortissants d’Afrique subsaharienne, des Nigériens pour la plupart, entrés illégalement dans son territoire, selon M. Bedoui.

La dernière vague de rapatriement de Subsahariens par l’Algérie a eu lieu le 1er août 2016.
Elle comprenait 343 Nigériens qui résidaient à Oran, la deuxième grande ville d’Algérie, située dans l’Ouest du pays.