Education des filles et formation des femmes…Les professeurs de français s’engagent

Pour l’éducation des filles et la formation des femmes, les professeurs de français se mobilisent et s’engagent au bout des efforts. A cela, ils nécessitent un renforcement de capacité dans ce domaine. Ainsi, le réseau national des professeurs de français pour l’éducation des filles et la formation des femmes en Afrique vole au secours de la section de Kolda à fin d’appuyer ses membres à la prise en compte de cette problématique. La rencontre de Kolda sous la supervision d’André Marie Diagne a déroulé des activités dans différents domaines  Il s’agit de la tenue d’un atelier d’écriture par des élèves filles sur entre autres la défense des droits humains féminins; mais aussi la technique de dissertation et celle relative à la lecture d’un texte poétique par ces enseignants. Sous l’appui de la fondation SONATEL, ce réseau a regroupé près de 100 professeurs au grand bonheur de Moussa Sow coordonnateur local. Ici les violences basées sur le genre, ont fait l’objet de débat aboutissant à une sensibilisation pour stopper le phénomène. Les participants à cette rencontre de deux jours, se sont félicités de cette initiative qui selon eux, a permis  une mise à niveau des enseignants sur les différentes questions abordées.
ELHADJI MAEL COLY