Economie et politique parmi les sujets à la une des quotidiens du lundi

Des sujets ayant trait à l’économie et à la politique dominent la Une des quotidiens parus lundi.

Parlant de la présence économique de la France au Sénégal, Le Témoin donne «les chiffres d’une domination» avec des sociétés comme Total, Sonatel, Air France, Eiffage présentées comme les «pionniers de la conquête».

Rien que pour le domaine bancaire, ce journal fait état de 522 milliards F CFA d’échanges entre Dakar et Paris.

Le Soleil, lui, informe à sa Une que «des privés chinois vont installer une usine de textile à Diamniadio» et vont ainsi créer 1.000 à 5.000 emplois. Selon nos confrères, les premiers containers sortiront du parc en juin 2016.

Pendant ce temps, Sud Quotidien se focalise sur la ruée vers les terres, les accaparements, les expropriations et réforme, et alerte qu’une «bombe foncière risque de détoner au Sénégal».

Le journal EnQuête révèle cette bamboula et ces détournements dans le secteur de la santé, et parle de «vol organisé !». Dans ce journal, un gérant d’une structure sanitaire confie : «Il arrive qu’un ministre vous dise : J’ai besoin de 10 millions F CFA, débrouillez-vous !»

A sa une, L’As parle de politique «sans détour avec Mimi Touré (Aminata Touré, ex-Premier ministre)» qui soutient : «C’est une déception pour ceux qui espéraient que la coalition Benno Bokk Yakar allait voler en éclats. Les mandats de sept ans sont relativement longs et ne correspondent plus à la dynamique des démocraties modernes».

Traitant de la candidature du parti socialiste à la présidentielle de 2017, Le Quotidien fait état de «pression socialiste sur Tanor (le SG)». Ce journal donne la parole au maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye qui estime que «le Ps doit vider cette question car, le temps sera contre nous».

Le boycott par le Grand cadre des syndicats d’enseignants de la correction de l’examen du Certificat de fins d’études élémentaires (CFEE) fait la Une de Walfadjri.

«Le Grand cadre se radicalise et fixe un ultimatum au Gouvernement : Nouvelle menace sur les examens de fin d’année», écrit Le Populaire.

Ce journal s’intéresse également à cet incident diplomatique et informe qu’ «un policier tunisien tabasse un diplomate sénégalais…devant son enfant d’à peine 3 ans». «La victime, Ousseynou Fall, conseiller diplomatique, porte-plante», informent nos confrères.

Le journal EnQuête revient avec ce décès du rappeur Pacotille, suite à un malaise cardiaque, samedi dernier. «Pacotille s’en est allé sur la pointe des tic-tic (chaussures plastiques qu’il portait», renchérit Le Populaire.