« Djinné Maïmouna » revient encore perturber les élèves dans les écoles

Ce mercredi matin, les cours ont été perturbés au collège Abbé Boilat et au lycée Charles De Gaulle de Saint-Louis. Trois filles sont tombées en transe en plein cours, après avoir émis des cris stridents. Au collège Abbé Boilat, la première fille, en classe de cinquième, a créé la panique lorsqu’elle est tombée. Rapidement, les enseignants de l’établissement sont intervenus pour la maîtriser, mais elle continuait à crier, écarquillant les yeux, avec à la bouche des mots incompréhensibles. Alors que le directeur et ses adjoints tentaient de l’évacuer, une autre fille est subitement tombée en criant elle aussi. La panique s’est emparée de l’établissement où le nom de djinné Maïmouna était sur toutes les lèvres. Egalement au lycée Charles De Gaulle, selon nos informations reçues des élèves de cet établissement, une de leurs camarades est aussi tombée en transe, hier matin, alors qu’en venant à l’école, elle était bien portante. Il faut signaler que l’année dernière, à la même période, “djinné Maïmouna” s’était manifesté à pareil moment, c’est-à-dire juste à la veille des compositions.