Divers sujets à la Une des quotidiens du mardi

Plusieurs sujets allant de la politique au terrorisme en passant par le business sont traités par la presse de ce mardi.

Sud Quotidien parle de la création par Macky Sall d’une entité consultante pour le dialogue Etat-Collectivités locales et affiche «les réserves des…maires» qui estiment que ladite structure prête à confusion d’autant qu’il existe déjà des structures adéquates en la matière.

Le journal EnQuête affiche à sa Une son entretien avec Ibrahima Sylla, enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord).

«Macky est sur la voie d’être sanctionné. Beaucoup de Sénégalais ne se retrouvent plus dans son discours ni dans sa politique. Si ce n’était que des réalisations, Wade ne serait jamais battu», estime l’enseignant.

Traitant du congrès des réformateurs de l’ex-parti au pouvoir, Le Quotidien révèle que «le Parti démocratique sénégalais snobe Fada».

Ce journal donne la parole à Mayoro Faye du Comité directeur du Pds qui affirme : «Ça ne nous empêche pas de dormir».

Libération s’intéresse au business avec ces échanges épistolaires entre Serigne Mboup, président de l’Union nationale des chambres de commerce, Lamine Niang (président de la Chambre de commerce de Dakar), et le Patronat. «Bras de fer au sommet», note le journal.

De son côté, Direct-Info relaie les propos de Cheikh Amar, hommes d’affaires sénégalais qui déplore le fait qu’ «on n’ait jamais mis la Suneor entre les mains des Sénégalais».

Le Populaire se focalise sur cette «psychose terroriste qui gagne le monde» et remarque qu’après les attaques de Paris et de Bamako, la Belgique est paralysée, et les Etats-Unis lancent une alerte mondiale risque de voyage pour leurs ressortissants.

Selon Le Soleil, «le partage des renseignements pour le lutter contre le terrorisme» était au centre de la rencontre d’hier des gendarmeries africaines à Dakar.

Pour Walfadjri, dans sa stratégie de financement de la lutte contre le terrorisme, «l’Etat s’attaque aux avantages des fonctionnaires».

Au même moment, La Tribune estime que Macky Sall se rectifie sur la burqa et affirme que «le voile intégral n’est pas interdit».

L’As met en exergue ces menaces du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) et alerte : «Vers la paralysie de la justice».

L’éducation nationale occupe la Une de L’Observateur qui écrit que «les élèves-maîtres (du concours de 2013) mis à nus» par un rapport qui confirme la vaste fraude.