Dinguiraye : E. Sow surprend sa femme avec un commerçant, il le tue et lui coupe les parties génitales

Les faits se sont déroulés à Dinguiraye, à 40 km de Kaolack. L’Observateur qui donne l’information renseigne que E. Sow, la soixantaine a commis l’irréparable après avoir surpris sa femme avec quelqu’un d’autre.

En effet, le vieil homme, qui avait des raisons de soupçonner sa moitié, a tenu à chercher des preuves pour confirmer ses doutes. Il en a ainsi eu confirmation vendredi dernier. A en croire le journal, alors qu’il était sous la douche, il a entendu sa femme convenir d’un rendez-vous avec un interlocuteur au téléphone. Enervé par ce qu’il venait d’entendre, le sieur Sow parvient à contenir sa colère. Mais, il devance tout de même les deux tourtereaux à leur lieu de rencontre, grimpe sur un tamarinier et attend.

Vers 19 heures, rapportent nos confrères, le commerçant Mb. N., marié à 3 épouses, se pointe dans les champs à bord de sa moto. Il sera suivi, peu de temps après, par S. D., l’épouse du sieur Sow. C’est ainsi qu’il assistera à son cocufiage. Ayant perdu son sang froid devant la scène à laquelle il était spectateur, il descend de l’arbre et assène de violents coups de coupe-coupe aux jambes de l’amant de sa femme pour l’empêcher de s’enfuir et aux bras pour qu’il ne puisse pas riposter. L’ayant de cette manière à sa merci, il lui administre une pluie de coups avant de lui couper les parties intimes. Le laissant à l’agonie, le mari cocu s’est ensuite rendu au village pour raconter ce qu’il venait de faire. Pendant ce temps, sa femme est allée se réfugier à Keur Malaw.

Alertés, les sapeurs pompiers se sont rendus aux champs pour évacuer le blessé qui a rendu l’âme en cours de route. Sa dépouille a été acheminée, selon nos confrères, à la morgue du district sanitaire de Nioro.

Arrêtés, E. Sow et son épouse ont été placés en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Nioro en attendant de faire face au procureur de la République.