Des projets pour relever le taux d’orientation en seconde dans l’académie de Ziguinchor

Le taux d’orientation des élèves de 3ème en seconde reste très faible notamment dans les filières scientifiques. Les élèves des séries littéraires sont plus nombreux en classe de seconde et cela ne garantit pas l’avenir souhaité pour notre pays. Pour inverser la tendance des stratégies sont imaginées par le gouvernement du Sénégal soutenu par ses partenaires afin de corriger cette disparité profonde entre les séries littéraires et les sciences. C’est ainsi qu’il a été demandé à chaque collège d’avoir un projet d’établissement accès sur les mathématiques et les sciences expérimentales. Ces projets d’établissement seront financés dans le cadre du PAQUET ou d’autres sources de financement. La finalité de ces projets est l’amélioration des enseignements apprentissages. Tout un dispositif de formation des enseignants, d’organisation d’olympiades dans les écoles entre autres, sera mis en branle pour arriver à l’atteinte des résultats attendus. Dans le même sillage, les établissements et les inspections de l’éducation et de la formation seront liés par un contrat de performance (CDP) qui sera la feuille de route de la mise en œuvre des stratégies retenues et leur exécution avec des indicateurs bien établis et qui permettront de mesurer le taux d’atteinte des objectifs fixés en amont. Des outils de travail seront mis à la disposition des principaux de collège pour faire la planification et le suivi. Une rencontre de partage a regroupé à Bignona les chefs d’établissement du moyen et une délégation de l’académie de Ziguinchor conduite par un membre du comité académique d’agrément et de conseils autour des IEF. Les chefs d’établissement et l’autorité académique représentée par le secrétaire général de l’IEF de Bignona 1ont tous salué les initiatives prises dans ce sens et estiment que ce sont des voie sûres pour relever les nombreux défis liés à la baisse du niveau des apprenants.

L.Badiane pour xibaaru.com