Des produits de Dindéfélo seront vendus en Europe

Bientôt, les femmes de la commune rurale de Dindéfélo, n’auront plus beaucoup de soucis à se faire Boye Souaré a promis de les accompagner dans l’exportation de leurs produits vers l’Europe.
M Boye Diallo, natif de Madina Bousra(commune de Dindéfélo), est plus que jamais déterminé à accompagner les femmes de sa commune dans diverses activités économiques. En tant que président de l’association pour le Bon Service et le Développement Local(ABSDL) créée en France par des ressortissants de la région, tous engagés pour apporter leur pierre à l’édifice, il compte désormais s’appuyer sur cette structure pour soulager davantage les femmes..
Début juin prochain, il envisage d’effectuer un voyage sur Paris pour voir dans quelle mesure il serait possible d’envoyer des femmes de la zone de Dindéfélo en Europe pour échanger avec leurs sœurs. Les tissus seront fabriqués par les femmes de Dindéfélo seront exportés en France pour vendre la culture locale.
Des produits de Dindéfélo seront vendus en Europe
« Mariama Cissokho et Nelly Legalle qui sont des dames très actives aideront à rechercher d’autres partenariats en Europe pour les femmes de Dindéfélo. Ultérieurement un partenariat sera scellé avec le Réseau des Femmes pour le Développement de Kédougou (REFDEV). Nous n’excluons pas de soutenir également les femmes dans la ventilation du fonio, du beurre de karité et du pain de singe. Nous allons dans la mise en place d’unités de transformation des produits locaux tels que les fruits (mangues, tamarins…) qui pourrissent faute de techniques de conservation » a indiqué M Souaré.
Toutes ces initiatives sont prises dans le seul souci de donner de façon désintéressée un coup de pouce aux communautés de commune de Dindéfélo.
Il faut dire que M Boye Souaré n’est pas à son premier geste dans la zone. En 2004, il avait distribué 10 000 Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action(MILDA) dans la zone. Grâce à ses rapports avec Alioune Sow, jadis ministre de jeunesse ,10 jeunes de Dindéfélo et 10 jeunes de Madina Bousra avaient été recrutés comme Volontaires d’Appui à l’Agriculture(VAGRI) .Pendant deux ans ; ces jeunes percevaient 36 000 FCFA de pécule par mois. Ils cultivaient également et la récolte leur revenait.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com