Des maisons s’écroulent…Les autorités absentes

A l’instar de beaucoup de localités du centre, le département de Guinguinéo est touché par les inondations. Selon un conseiller municipal, sous le couvert de l’anonymat, 58 concessions se sont écroulées suite aux précipitations. Soutenant qu’aucun membre du gouvernement n’est encore venu sur les lieux, il estime que la ville est abandonnée à son propre sort par l’Etat. «La population de Guinguinéo se sent frustrée. Nous ne comprenons pas qu’il y ait des inondations, 56 maisons qui se sont écroulées et qu’il n’y ait aucune visite d’autorité pour, au moins, ne serait que soulager moralement les populations. Si le Gouvernement n’est pas au courant, je lance un cri de coeur afin que des dispositions soient prises, pour venir en aide aux sinistrés qui ne savent plus où donner de la tête», dit le conseiller. Il demande également à l’Etat d’installer des paratonnerres dans le département, où la foudre a déjà tué deux individus. Abondant dans le même sens, le maire Rokhaya Daba Diouf s’inquiète de voir la foudre continuer à tuer alors qu’un programme de couverture de paratonnerres a été entrepris l’année dernière dans le département.