Des bénévoles espagnols au chevet des élèves de Kédougou

Dans le cadre d’un partenariat entre l’association « Eo,Eo » et APECEK, l’école Ibrahima Danfakha va accueillir des bénévoles espagnols pour la réalisation d’un projet communautaire.
Du 23 juillet jusqu’à 15 août 2015, pendant au moins 25 jours, au moins 532 élèves de l’école élémentaire Ibrahima Danfakha de Kédougou vont bénéficier d’un projet communautaire.
Aider à la socialisation
Ce projet qui sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’association espagnole « Eo,Eo » et APECEK se fixe comme objectifs principaux de promouvoir auprès des jeunes les loisirs alternatifs stables avec plaisir, de renforcer l’autonomie juvénile des jeunes, le moyen de la réflexion et la recherche constante, de générer des canaux de communication et de continuité entre jeunes Espagnols et jeunes sénégalais entre autres.
Les enfants vont participer à différentes activités notamment à la peinture, aux jeux, à des classes de chants, au sport, au renforcement éducatif et à l’apprentissage interculturel.
Offrir des vacances bénéfiques aux élèves défavorisés
Les bénéficiaires de ce projet seront les élèves de l’école Ibrahima Danfakha qui compte douze (12) classes avec un effectif en moyenne de 532 élèves la plupart sont issus de familles à faibles revenus.
Pour réaliser ce projet 8 jeunes espagnols âgés entre 16 et 20 ans et le Daniel Vega, le coordinateur du projet feront le déplacement à Kédougou et sont attendus au soir du 22 juillet prochain.
A terme le groupe de participants espagnols devrait être imprégné de la culture de la solidarité et les coutumes du Sénégal et avoir l’esprit ouvert à un apprentissage constant grâce à la créativité et de la spontanéité.
Développer la coopération internationale
Par ailleurs, il faut dire que l’association « Eo, Eo » possède une vaste expérience dans des projets sociaux. Elle a déjà développé des projets tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Espagne.
Dans le domaine de la coopération internationale, cette organisation a collaboré avec d’autres entités, dans l’envoi de médicaments au Ghana et en Equateur et dans la réalisation d’un projet de coopération en Équateur, dans lequel cinq jeunes de moins de 18 ans ont participé pendant un mois.
Cette association possède également une vaste expérience dans le développement social et communautaire avec des professionnels hautement qualifiés.
Ce projet de l’association « Eo,Eo » est soutenu financièrement et matériellement en Espagne par la mairie de la ville d’Alhaurin de la Torre Le centre éducatif I.E.S. Huerta Alta et l’Institut de la jeunesse de Málaga, (Junta de Andalucía). Au Sénégal, l’organisation et la coordination des activités de ce projet seront assurées par l’équipe d’APECEK/Kédougou.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com