Départ de la Gouvernance de KOLDA: Une pluie d’éloges accompagne Al Assane Sall

Au cours de la cérémonie de passation de service qui marque le départ officiel du gouverneur de Kolda sur Ziguinchor, Al Assane Sall a fait l’objet d’éloges de la part des populations du Fouladou. Ici, les différents orateurs ont rivalisé d’ardeur dans l’exposé des actes positifs posés par cet administrateur aux qualités hautement distinguées. De l’avis du premier adjoint au maire qui ouvrait la liste des orateurs, c’est une grosse surprise de voir Kolda perdre son gouverneur qui n’a fait juste qu’un an et un mois à la tête de la région. Daouda Sidibé a mis du temps à dévoiler et les réalisations et l’homme, et son sens élevé de l’administration face à ses administrés.  » Un homme très humble et très intelligent dans l’exercice de sa mission » dira l’adjoint au maire, qui ajoute qu’ « Al Assane Sall a révolutionné l’exécutif régional avec une dynamique de développement au profit des populations. Ainsi des visites de courtoisie au conseil municipal et au conseil départemental, aux cérémonies de présentations de vœux, en passant par les CRD décentralisés dans les chefs lieu de départements, et autres actes posés à travers la région dans le sens d’assurer l’épanouissement et le développement, Al Assane Sall a marqué d’ une emprunte indélébile son passage au Fouladou où il était préfet du département pendant quatre bonnes années, avant d’y revenir comme gouverneur pour un séjour d’un an et un mois à Kolda. Suffisant pour qu’on le qualifie de Koldois d’adoption. Parlant aux noms des membres du CRD, l’inspecteur régional des eaux et forêts cherchait les mots pour qualifier au plus haut sommet la valeur et les aptitudes du désormais ex gouverneur de Kolda. Face au gouverneur sortant, Alé Seck dira: «vous avez réussi partout votre mission depuis votre premier poste jusqu’à atterrir à Kolda où vous avez été parfait à tous les niveaux ». L’émotion était là, en compagnie des différents témoignages positifs sur l’homme qui lui, a tenu à remercier les populations et autres chefs de services pour la bonne collaboration. Ainsi comme pour calmer les cœurs et les esprits d’un peuple qui se dit orphelin à l’instant, le ministre de l’intérieur a tenu à rassurer le public. « Rassurez-vous, ces deux gouverneurs, sortant et entrant, sont tous trempés de la même loyauté et de la même abnégation à servir les populations et l’Etat » a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo.
ELHADJI MAEL. COLY