Démolition de 253 villas à Gadaye 2 : La victoire se dessine pour les victimes

Le litige foncier qui oppose le collectif des habitants de Gadaye extension au promoteur immobilier Babacar Fall est sur le point de connaître son épilogue. Selon des sources tapies dans les couloirs de la justice, la victoire des victimes de démolitions se précise contre le promoteur immobilier qui a rasé, sans justificatif, 253 villas jetant les propriétaires et leurs familles dans la rue. Si l’on en croit nos sources, la justice est en phase avec les pauvres familles qui se sont retrouvées dans la rue à cause du promoteur Babacar Fall dit Mbaye. Après le procès marathon qui a opposé les deux parties devant la barre du tribunal où le promoteur a été traîné pour voie de fait, destruction de biens appartenant à autrui, la justice va enfin dire le droit qui va permettre aux propriétaires de rentrer dans leur droit.
Pour rappel avec ce litige, le parquet de Dakar a été saisi d’une requête tendant à la condamnation du promoteur à réparer le préjudice causé au collectif des victimes de la démolition de Gadaye 2 par leur réinstallation dans le site et leur dédommagement. Les enquêtes menées sur cette affaire ont levé un coin du voile sur ce litige. En plus de dénier à Babacar Fall tout titre légal sur le site démoli par la Dscos, le collectif lui reproche de ne pas disposer de droit sur le même site qu’il a fait démolir, en violation des articles du code de l’urbanisme au Sénégal. En dehors du promoteur qui risque de perdre le procès, les membres du collectif des victimes sont en colère contre le Dscos qui est accusée de destruction de biens sans préavis.