Déminage en Casamance…Il faut l’autorisation du MFDC

Sauf changement de dernière minute, les démineurs doivent reprendre leurs activités lundi prochain en Casamance. Comme le chat échaudé craint l’eau froide, les démineurs redoutent encore d’être pris en otage par les éléments du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc). Ces derniers ne veulent pas du tout que les démineurs accèdent à certaines  zones parce que leur sécurité sera menacée. Ils se retranchent dernière les zones minées pour ne pas être surpris par l’armée. Les éléments du Mfdc avaient même tracé une ligne à ne pas franchir par les démineurs avant de revenir pour les enlever. C’est pour toutes ces raisons qu’ils demandent l’aval du Mfdc pour démarrer le travail. Le gouvernement est invité à trouver un accord avec les éléments du Mfdc pour que le travail ne soit encore bloqué.