Le Président du consei départemental de Bignona était aux obsèques de Cheikh Sountou Badji. Mamina Kamara estime qu’un homme d’une dimension internationale vient de partir. «  C’était un visionnaire, un homme de dieu exemplaire qui a marqué son temps… C’est aussi un homme de paix et de cohésion sociale » a indiqué Mamina Kamara. Pour lui, c’est tout simplement une lourde perte. Il déclare par la suite que « c’est un monument qui vient partir laissant une Casamance et un Sénégal orphelin.

 

L.BADIANE depuis Sindian pour xibaaru.com