Croisade contre la divagation des animaux à Sédhiou : des femmes de Djirédji lancent une vaste opération…

Le cri de cœur des femmes qui s’investissent dans la riziculture en Casamance semble toujours tomber dans l’oreille d’un sourd .Ces femmes qui bravent le soleil et la pluie pour exploiter la terre jouissent difficilement du fuit de leur rude labeur. À cause de la divagation des animaux leurs cultures se transforment en fourrage. Déterminées à porter le combat de l’autosuffisance alimentaire, ces femmes ne se laissent guère faire. Prenant leur courage à deux mains, elles traquent les animaux et les placent sous le contrôle des autorités administratives et locales qui semblent être débordées par l’éternel conflit, entre pasteurs et éleveurs qui rythme, toujours, l’hivernage à Sédhiou. C’est le cas notamment à Djirédji où les animaux (photos) coincés en début de semaine, sont parqués dans le foyer des jeunes, transformé, pour la circonstance, en fourrière.
Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.com