Crise scolaire : Le Ndigueul de l’imam Fansou Bodian de Bignona

Enseignant émérite qui a passé toute sa vie à donner le savoir, l’imam Fansou Bodian de Bignona ne pouvait rester insensible à la crise qui secoue le milieu scolaire. Le Khalife de Casamance est suffisamment dérangé par le fait que les droits des enfants soient ainsi piétinés dans cette guerre entre enseignants et gouvernement. Sans indexer un coupable, l’imam pense que quelqu’un a voulu léser l’autre. C’est pourquoi, le guide religieux exhorte chaque partie à prendre juste ce qui l’appartient et accepter que l’autre jouisse aussi de ses droits. En terme clair, le marabout demande à chacun de jouer sa partition pour assurer une bonne éducation aux enfants. Mais le marabout estime qu’avoir raison ne suffit pas pour tout réclamer, il faut regarder autour de soit pour mesurer les effets de ce que vous demandez. Alors, pour ne pas piétiner le maillon faible de la chaine que constituent les enfants, chacun doit accepter de perdre une partie de ses avantages. C’est pourquoi, l’imam demande à l’état, qui le plus fort dans cette affaire, de faire preuve de dépassement pour que les enseignants, eux aussi, fassent du sacrifice pour les enfants. Le marabout souhaite que cette affaire soit vite dépassée pour le bien des enfants.
L.Badiane pour xibaaru.com