Lettre Ouverte au Président Macky Sall : Pourquoi je ne suis pas sorti vous accueillir a Kaffrine ? (Par Boubacar Fall Bopp)

Monsieur le Président de la République, Permettez moi de vous dire pourquoi je ne suis pas sorti vous accueillir sous la canicule et vous applaudir comme en 2012 dans l’entre deux tours. Je me rappelle bien ce jour là, beaucoup des nombreuses doléances que nous vous avions faites ne sont toujours pas satisfaites depuis votre accession à la magistrature suprême.

Monsieur le Président, vous aviez promis la réhabilitation de la seule usine de decortiquage dont dispose kaffrine et qui est en arrêt depuis près de 30 ans. Réhabilitation qui pourrait donner du travail aux jeunes et aux femmes de la Région qui ruent de plus en plus vers la capitale en quête de revenus.

Monsieur le Président, la construction de la route Kaffrine -Nganda est plusqu’urgente. Lors du conseil des ministres décentralisé, vous aviez réitéré ces nombreuses promesses à coups de milliards avec l’imminence de la mise en œuvre des projets à travers le PUDC et là vous revenez non pas pour évaluer l’état d’avancement de ces projets mais pour visiter des champs.

Savez vous Monsieur le Président que Kaffrine ne dispose ni de bureau de poste régionale ,ni de trésor régional encore moins de tribunal régional ? Pour se procurer un casier judiciaire, les natifs de Kaffrine doivent se déplacer jusqu’à Kaolack distant de près de 60km et y passer la journée alors que Kaffrine est hérigée en région depuis 2009.

Savez vous que le peu de jeunes bénéficiaires des financements de projets du FONGIP lors des vacances citoyennes n’arrivent pas encore à entrer dans leurs fonds?

Savez vous que sous la promesse de financements par le Ministre de la Microfinance de bonnes femmes ont perdu leurs enfants dans la bousculade ici à Kaffrine et qu’elles sont rentrées toutes bredouilles?

Savez vous qu’ici à Kaffrine la Gouvernance, le CRETF (Centre Régional d’enseignement Technique Professionnel ),le centre culturel régional et bien d’autres institutions sont logées dans des maisons conventionnées?

Savez vous que les sportifs Kaffrinois n’ont qu’un stade municipal sans eau, sans électricité ,sans toilettes fonctionnelles?

Savez vous qu’au Lycée Babacar Cobar Ndao de Kaffrine ,il y’a un pléthore d’élèves entassés dans des classes de près de plus de 100 élèves et que certains même étudient encore dans des abris provisoires de fortunes.

Monsieur le Président, rien qu’avec ces exemples, je voudrais vous informer que Kaffrine va mal.

Kaffrine va mal et je ne vois pas encore de pistes de solutions de votre part.

C’est pourquoi, sachant que je ne pourrais pas vous dire tout ça, j’ai choisi de rester chez moi.

Avec tout le respect que je vous dois mon cher Président ! !!

Boubacar Fall Bop

Grand Parti Kaffrine