Colobane a fermé ses portes aux manifestants de Manko Wattu

Quand l’affaire Fodé Ndiaye plane sur les environs de la place de l’Obélisque. Visiblement les jeunes de Colobane n’ont pas oublié que c’est d’une manifestation de ce genre, sous 3W qu’un policier avait été molesté mortellement dans leur quartier avant que deux jeunes de la localité paient cher ce meurtre. Alors hier, les jeunes de Colobane se sont déterminés à sauver leur place mythique des affrontements entre manifestants et force de l’ordre, lors de la manifestation de Manko Wattu Sunugaal. En effet, au moment où la police bombardait les manifestants à coups de grenade lacrymogène, ces jeunes de Colobane ont bloqué toutes les issues menant dans leur quartier.

Ainsi pour contrecarrer les manifestants à ne pas se réfugier dans leur fief. «Nous ne voulons aucun manifestant ici, retournez d’où vous venez. Nous ne voulons pas que la police tire dans nos maisons. On n’a rien à faire. Que personne n’entre ici», a lancé un jeune habitant de ce quartier tout près de la place de l’Obélisque. Sauf que l’assaut des policiers n’a donné aucune chance aux manifestants contraints de forcer le barrage des jeunes de Colobane. Résultats : De violents affrontements ont éclaté entre les deux parties. Et vous savez quoi, ce sont les policiers qui chargeaient les manifestants qui ont été obligés d’intervenir. Sinon, on aurait pu assister au pire.