Charretiers et menuisiers de Bignona sont contre une décision des eaux et forêts

Les cigarettes saisies par le service des eaux et forêts, une décision du sommet, les propriétaires ruent dans les brancards et se mobilisent à faire face. C’est l’info qui défraie la chronique en ce moment à Bignona. Selon les informations reçues par l’association des menuisiers, propriétaires de charrettes et autres usagers du bois, les charrettes saisies par les agents des eaux et forêts devraient être brûlées ce Vendredi dans l’après-midi dans un site déjà identifié dans la commune de Tenghori précisément vers le village de Diarone. Selon toujours les plaignants, c’est une décision qui serait prise par depuis le sommet de l’État et la décision leur aurait été confirmée par le chef de secteur des eaux. « Il s’agit d’une décision nationale qui vise à lutter contre la déforestation » nous confie une autres source. Rappelons que les ministres de l’intérieur, de l’environnement et des forces armées ont effectué récemment une visite conjointe dans le sud pour constater ensemble les dégâts et prendre des mesures communes. Certainement, cette mesures d’incinérer les charrettes est l’une des décisions issues de la visite. Les charretiers et les menuisiers sont contre cette décision et menacent d’user des moyens légaux pour empêcher que cette mesure soit exécutée. Ils ne contestent pas que les charrettes qui vont dans la forêt pour transporter les troncs d’arbres soient saisies mais ils estiment que les incinérer serait une malheureuse issue. Après avoir informé les autorités locales, administratives et religieuses, ils restent à l’écoute mais ils promettent de se rendre en masse sur le site où les charrettes vont être brûlées.
Affaire à suivre

L.BADIANE pour Xibaaru.com