Célébration de la journée mondiale du goitre, les malades exigent son institutionnalisation

Créée un certain 16 novembre 2014, l’Association des Malades de la Thyroïde(ASMAT) a célébré la journée mondiale de la Thyroïde ce lundi 25 mai 2015. Une journée pas encore institutionnalisée par l’Etat du Sénégal. Dans sa noble mission d’accompagner les malades qui souffrent du goitre et leur faciliter l’accès au soin de santé, la présidente de cette première association de porteurs du goitre du Sénégal, Mame Ndéye Séne, par ailleurs initiatrice de l’ASMAT, souligne qu’il s’agit de créer un lien de solidarité, d’amitié et d’entre aide entre les malades. De participer à la formation des membres tout en contribuant à éradiquer la maladie dans le basin Sud- Est (Tamba, Kédougou), mais aussi partout à travers le Sénégal. A Mame Ndéye de souligner qu’il faut que les autorités du pays soutiennent les maladies dans le but de contribuer à la sensibilisation et à l’accompagnement ces derniers pour un accès aux soins, en contribuant à leur émancipation sociale afin de lutter contre la stigmatisation. Pour cette première célébration, l’accent est mis sur l’information et la sensibilisation des citoyens et citoyennes venus très nombreux ce matin pour soutenir les malades de la thyroïde. La marraine de cette journée, Hadja Maïmouna Séne présidente régionale de la FAFS (Fédération des Associations Féminines du Sénégal), de souligner tout son engagement à accompagner les malades pour une meilleure prise en charge afin de faire face à la stigmatisation dont ils font face. Le seul combat, souligne avec force la présidente Mame Ndéye Séne, reste l’institutionnalisation de cette journée pour qu’elle soit chaque année célébrée par l’ensemble des populations du Sénégal, en somme par l’Etat de notre pays.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com