CEDEAO, UEMOA et Référendum au menu des quotidiens du jeudi

Les quotidiens parus jeudi traitent de plusieurs sujets ayant trait à la politique, aux faits de société et à l’économie.

Libération informe que les anciens ministres libéraux, «Samuel Sarr, Madické Niang et Ousmane Ngom (sont) libres comme l’air» car, leur interdiction de sortie du territoire est levée.

L’Observateur révèle ce dysfonctionnement dans l’UEMOA et informe qu’ «Aguibou et Mahawa Sémou (sont) bloqués».

Pour décanter la situation, le journal souligne que «Macky Sall est attendu le 21 décembre à Cotonou (Bénin)».

Dans L’Observateur, Mamadou Diop Decroix affirme que «l’opposition va présenter une candidature plurielle mais contrôlée» à la prochaine présidentielle.

Sud Quotidien informe que la réunion de la Cedeao qui se tient actuellement à Abuja (Nigeria) est consacrée au terrorisme, à l’intégration des peuples, à l’agriculture, aux infrastructures, à l’énergie et au capital humain.

«Macky press ses pairs», note ce journal.

Pendant ce temps, le journal EnQuête poursuit la mise en place d’une coalition islamique contre le terrorisme sous l’égide de l’Arabie Saoudite, et note «la pomme de discorde».

Dans ce journal, Abdoulaye Wilane du Parti socialiste (Ps, majorité) estime que «notre pays a toujours assumé ses choix en matière d’intervention militaire», à côté de Zator Mbaye de l’Alliance des forces de progrès (Afp, majorité) qui soutient : «Il n’y a aucun inconvénient à ce que le Sénégal participe à cette coalition».

Pour l’opposant Mamadou Diop Decroix, «le président ne peut pas faire ce qu’il veut».

Sur l’affaire des factures de courant impayées, La Tribune met en exergue cette «haute tension entre Senelec et Touba» dont le Khalife nie toute dette envers la Société nationale d’électricité.

L’As parle de cette grève sans préavis des élèves-ingénieurs et indique que «l’école polytechnique de Thiès (est) fermée».