Ça ne va pas au Sénégal…On n’embauche pas

L’emploi salarié du secteur moderne au Sénégal s’est replié de 1,3% au mois de juillet 2016 par rapport au mois précédent, a-t-on appris mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

« Cette situation est attribuable au secteur secondaire (moins 3,5%), des replis respectifs des effectifs salariés de 3,7% et 2,2% étant notés dans l’industrie et les bâtiments et travaux publics (BTP) », explique la DPEE.

En revanche, le secteur tertiaire a enregistré une progression de 1,1% de son emploi salarié, sous les effets conjugués des évolutions contrastées notées dans les services (moins 1,3%) et le commerce (plus 8,4%).

En variation glissante sur un an, la DPEE note que l’emploi salarié du secteur moderne s’est contracté légèrement de 0,2%, durant la période sous revue, en liaison avec le repli de 2,6% des effectifs dans le secteur secondaire.

Cette évolution est imputable à la contraction de 4,5% du nombre de salariés dans l’industrie, les BTP ayant enregistré des créations nettes d’emploi de 8,7% sur la période. Dans le secteur tertiaire, une progression annuelle de 2,3% des effectifs salariés est observée en juillet 2016.