S’adressant à la presse après l’accident, l’officier de police de la section accident du commissariat central de Bobo Dioulasso,  Saran Konkobo, explique: « ’Il y a trois victimes, deux jeunes de 21 et 28 ans et un garçonnet de 2 ans que sa maman avait installé devant une table du restaurant avant d’aller se laver les mains ».

‘’Nous pensons que l’accident est dû à une défaillance du système de freinage’’, a-t-il fait savoir aux journalistes.

D’après le commissaire, deux personnes sont grièvement blessées. Elles ont été  évacuées au centre hospitalier. L’agent de police n’a pas manqué de déplorer  de ‘’nombreux dégâts matériels’’ occasionnés par ce dérapage notamment dans le restaurant  et dans les kiosques attenants.

Sur les circonstances de l’accident, le père d’une des victimes Ibrahim Sawadogo relate: ‘’Le véhicule est arrivé au feu tricolore qui était au rouge. Après avoir tenté de s’y arrêter en vain, le chauffeur a évité les usagers qui y marquaient l’arrêt, dirigeant ainsi le camion-remorque vers le restaurant où se trouvaient également de nombreux clients’’.

Selon les informations, le conducteur du camion, pris de panique,  a pris la clé des champs avant même l’arrivée des premiers témoins sur le lieu du drame. La police judiciaire a ouvert une enquête  pour l’identifier  et procéder à son arrestation, pour la procédure judiciaire.

Afrikmag

Laisser un commentaire