Bignona : L’inspecteur Laurent Faye veut des résultats…Il descend sur le terrain

Depuis son arrivée à la tête de l’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Bignona 1 en Août dernier, l’inspecteur Laurent Faye ne cesse de montrer la voie à suivre pour relever le niveau et par la même occasion produire de meilleurs résultats aux examens scolaires. Son objectif est de renverser la tendance car estimant que son inspection peut faire mieux que les résultats qu’il a trouvés pour l’année 2014/2015. En effet, l’IEF de Bignona 1 a obtenu 48,82% au CFEE alors que l’académie de Ziguinchor est à 54,48% en moyenne. Pour l’entrée en 6ème, l’IEF de Bignona 1 a fait 81,38% contre 85,27% pour la région. Plusieurs écoles ont fait 100% tandis que d’autres n’ont obtenu aucun admis. Une disparité que l’IEF de Bignona 1 veut corriger. Pour lui, si les uns réussissent à faire 100%, alors tout le monde doit être capable de le faire. C’est pourquoi, il estime que lui et son équipe ont un rôle à jouer notamment dans l’encadrement des enseignants et des chefs d’établissement. Il a donc opté pour une gestion rapprochée. Désormais, les inspecteurs sont plus présents dans les écoles que dans leurs bureaux. Cela avait presque disparu depuis très longtemps à cause de la situation conflictuelle en Casamance et le manque de moyens notamment logistiques. L’inspecteur Faye a décidé, avec les moyens du bord, de faire le maximum. Dans les zones d’accès difficile pour les véhicules, les inspecteurs s’y rendent en moto. Cette démarche de l’inspection de Bignona 1 a permis le démarrage effectif des cours dans plusieurs établissements dès la 1ère semaine de l’ouverture des classes. Depuis lors, les apprentissages se poursuivent et les parents d’élèves qui trainent souvent les pieds sont obligés de suivre le rythme imposé par l’autorité scolaire au grand bonheur du quantum horaire.

L.Badiane pour xibaaru.com