Bignona: Les élèves du CEM Arfang Blessure Sonko regrettent le départ à la retraite du principal

Ce n’est plus un secret, le principal du CEM Arfang Blessure Sonko part en retraite à la fin de l’année scolaire en cours. Jean Christophe Goudiaby l’a, lui-même annoncé il y a quelques semaines au cours d’une activité de son établissement. Une nouvelle qui sonne comme un sevrage brutal pour un établissement qui a eu à sa tête cet homme depuis bientôt 1/2 siècle. Une longévité légendaire marquée par un management hors pair. L’homme a marqué son temps à la tête de cet établissement toujours cité en référence parmi les structures scolaires publiques d’excellence. Le départ en retraite du principal est considéré comme une perte pour le collège mais aussi pour tout le système selon les élèves. « Pourquoi a-t-on fixé l’âge de la retraite à 60 ans alors que la population a encore besoin de certains hommes comme Jean Christophe Goudiaby », a semblé dire, Samedi, le Président du Gouvernement scolaire dudit collège. L’homme que les élèves surnomment le bâtisseur s’en va et laisse derrière lui de grandes réalisations aussi bien sur plan pédagogique notamment en termes de résultats scolaires que sur le plan des infrastructures scolaires sa capacité d’innovation et son caractère entreprenant lui ont permis de franchir la ligne des espérances. Son plus grand chantier fut !a construction d’une salle multifonctionnelle qui a été inaugurée le Mardi 31 Décembre 2013 et financée sur fonds propres par l’établissement avec !e concours de la coopération Bignona-Savoie et l’association CASAVOIE. Que de générations sont passées par le CEM Arfang Bessire Sonko y compris celle de votre serviteur mais la devise n’a jamais changé  » rester toujours meilleurs ou parmi les meilleurs ».
Allez vous reposer, M. le Principal mais la communauté a encore besoin de vous.

L.BADIANE pour Xibaaru.com