Bignona : Le GREF a bouclé 3 ans de présence dans les écoles et tire un bilan satisfaisant

Le groupement des encadreurs sans frontières (GREF) est une association française d’enseignants retraités. Ils interviennent dans plusieurs pays du monde pour aider à améliorer les conditions de l’enseignement notamment du français par la formation des enseignants. Le GREF est arrivé dans le département de Bignona et intervient dans les écoles élémentaires des deux inspections de l’éducation et de la formation (IEF). Dans la commune de Ouonck, ce sont les écoles de Kongoly et de Ouonck qui ont été retenues. Pendant trois ans, les éducateurs du GREF ont travaillé avec les enseignants de ces écoles. Des échanges pédagogiques ont permis d’améliorer la pratique de classe des enseignants. Des progrès considérables ont été notés chez les éducateurs qui mettent désormais l’apprenant au centre de leur intervention. L’époque où les enseignants font répéter leurs connaissances aux enfants est révolue, aujourd’hui le maître pose les questions et les élèves tentent de trouver des réponses. C’est le principal axe de l’intervention des encadreurs français. A l’heure du bilan des trois années, les autorités scolaires sont satisfaites du partenariat avec le GREF et souhaite qu’ils se poursuivent afin de compléter la formation initiale des jeunes enseignants. L’objectif étant de les aider à rompre avec les vieilles habitudes. Le GREF espère avoir à nouveau le financement de l’agence française de développement (AFD) pour faire un nouveau cycle de 3 années pour aller au bout de cette formation. L’évaluation a été faite Jeudi en présence des enseignants mais aussi de la communauté et des autorités locales.

L.Badiane pour xibaaru.com