Bignona : L’association « Diapal ma Diap » sème des graines dans le champ de l’excellence

En seulement quelques années d’existence, l’association « diapal ma diap » basé dans le quartier Tenghori Transgambienne se fait remarquer de fort belle manière. Par deux fois, elle s’est fait distinguer dans le secteur de l’éducation. En effet, dans un souci de culture de l’excellence, des jeunes, essentiellement des étudiants et des élèves ont décidé d’encourager leurs frères et sœurs en offrant des cadeaux à ceux qui ont fait des efforts. La 2ème édition de la journée de l’excellence a eu lien ce nouvel an 2016 ; un cadeau bien calculé et qui a plusieurs sens. Les élèves le plus méritants du quartier du CP à la classe de terminale ont été primés. Cette activité de récompense aux meilleurs élèves a été initiée pour encourager les frères de quartier mais aussi pour participer à la lutte contre la baisse du niveau constatée un peu partout au Sénégal notamment à Bignona. L’occasion a également été saisie pour sensibiliser les acteurs sur les pertes de temps occasionnées par les grèves des élèves et des enseignants. Les causes, les responsabilités, les conséquences et les solutions ont été déclinées au cours d’une causerie animée par d’éminents professeurs. Même si toutes les composantes du quartier ont été impliquées pour cette seconde édition, il faut reconnaître que les jeunes se sont débrouillé avec leurs propres moyens pour réaliser ce projet qui leur tient à cœur. Mais les choses ont été facilitées par l’appui et l’accompagnement de la marraine, Diénéba Badiane, présidente de l’unité de transformation de produits locaux de Bignona dénommée « casa technologie alimentaire ». Elle n’est pas seule car l’association a pu également compter sur le soutien moral et matériel d’un professeur dévoué et disponible à tout point de vue qui a fini de démontrer qu’il a donné sa vie aux enfants. Il s’agit d’Abdourahmane Mané, professeur au Lycée Ahoune Sané de Bignona et patron départemental de l’UDEN (Union démocratique des enseignants et enseignantes du Sénégal).
L.BADIANE pour xibaaru.com