Bignona : L’ANIDA livre la ferme agricole moderne de Mandouard 1

L’agence nationale d’insertion et de développement agricole (ANIDA) poursuit son programme d’installation des fermes agricole. La Casamance naturelle va bénéficier d’un grand nombre de ce genre d’infrastructure agricoles. Après la ferme de Kafesse, inaugurée au mois de Février, c’est autour de celle de Mandouard 1 (commune de Coubalan) d’être réceptionnée Samedi. Sur une superficie de 9ha, la ferme villageoise moderne de Mandouard 1 polarise les villages de Boureck, Mandouard et Boutolatte. Des équipements adaptés à la zone où est installée la ferme y sont installés. Pour permettre le démarrage de l’activité, l’ANIDA a réalisé un forage d’un débit de 35m3/h ainsi que d’autres équipements comme une électropompe, un groupe électrogène, une cabine de pompage entre autres. La ferme de Mandouard 1 va créer de l’emploi direct avec une cinquantaine d’exploitants permanents compte non tenu de la main d’œuvre additionnelle qui sera sollicitée par moment. Le DG de l’ANIDA El Hadj Malick Sarr satisfait du bilan de son agence a indiqué que le train de l’émergence a démarré et ne s’arrêtera pas. Il a également mentionné que des spéculations de haute valeur marchande seront développées dans cette ferme. Le Secrétaire d’état Moustapha Lô Diatta qui a inauguré la ferme a rappelé l’engagement du Président Macky Sall de réduire considérablement la pauvreté en s’appuyant sur l’agriculture. C’est pourquoi il a indiqué que les jeunes n’ont plus besoin d’aller braver les vagues de la Méditerranée pour se rendre en Europe. Pour lui, ces fermes sont une réponse appropriée à l’émigration clandestine. En plus, ces fermes vont améliorer la qualité nutritionnelle de la population. Les populations des trois villages bénéficiaires ont salué la réalisation de cette ferme qui va changer leur quotidien non sans oublier de remercier vivement le Ministre Benoît Sambou, fils de Mandourd qui est le précurseur de cet ouvrage. Le directeur de l’ANIDA a souligné que le processus va se poursuivre avec 100 autres fermes « natangué » qui seront implantées dans la région naturelle de Casamance.

L.Badiane pour xibaaru.com