Bignona installe son CDPE pour mieux assurer la protection des enfants

A l’image des autres localités du Sénégal, la situation des enfants préoccupe plus d’un. Beaucoup d’enfants vivent dans des conditions humainement inacceptables, d’autres sont victimes d’actes qui ne garantissent pas leur épanouissement socioculturel. Pour mieux prendre en charge les préoccupations liées à l’enfance et assurer une meilleure protection de cette couche, le Sénégal a décidé de la mise en place de comités départementaux pour la protection de l’enfance (CDPE). Celui de Bignona a été installé à l’issue d’un atelier de trois qui a démarré Lundi. Cet outil est un cadre fédéral de concertation qui regroupe toutes les structures qui œuvrent pour la protection de l’enfant en plus des services de l’état. En installant le CDPE de Bignona, le Préfet de Bignona a fixé les objectifs ; faire des bons significatifs et l’heure du bilan que Bignona soit cité parmi les départements qui auront fait d’excellents résultats dans le domaine de la protection de l’enfance. Un des phénomènes qui attirent l’attention des acteurs à Bignona c’est l’important nombre d’enfants qui ne disposent pas d’acte d’état civil en plus de certaines violences faites aux enfants. Pour tout cela, un plan d’action a été validé et les objectifs clairement indiqués à tous les acteurs. Mais pour le Préfet Fary Seye, Bignona est un département pas comme les autres à cause de la situation que l’on connait. La tâche ne sera pas facile notamment dans les 14 villages insulaires et ceux qui sont situés le long de la frontière avec la Gambie. Mais la volonté affichée par les acteurs rassure le Préfet et la délégation du ministère de la famille. Il faut aussi des moyens conséquents pour réussir cette mission de haute portée.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com