Bignona : 72 heures du village de Baline : L’émergence du village repose sur l’agriculture et une jeunesse bien formée

Comme de nombreuses localités, le village de Baline, département de Bignona, commune de Djinaky veut, lui aussi, prendre son destin en main. Le village a organisé du 28 au 30 Mars ses trois jours de réflexion autour de sujets importants les uns que les autres. En se servant des activités culturelles comme la lutte et des conférences, les initiateurs ont fait passer des messages relatifs à l’émergence du village pris individuellement ou dans un ensemble comme la commune. Parmi les thèmes développés, il faut noter celui développé par Adama Diémé, directeur d’école et qui traitait de l’éducation et la formation des jeunes face à la forte déperdition scolaire. Autre sujet développé au cours d’une autre conférence c’est « le rôle et la place de la jeunesse dans la cité » développé par le professeur Ibrahima Ama Diémé membre du groupe de réflexion pour la paix en Casamance. Le président du cadre régional de concertation et de coopération des ruraux (CRCR) de Ziguinchor, Abdoul Aziz Badji a, quant à lui, abordé le thème « agriculture, facteur de développement pour l’émergence de Baline. Il a été aidé dans cette lourde tâche par Idrissa Sadio, un autre technicien. Signaler que l’événement a été rehaussé par la présence d’éminentes personnalités comme Bécaye Diédhiou, 1er adjoint au Maire de Djinaky, fils de la localité. Il faut également retenir que qu’un gala de lutte opposant Lacrymogène de l’écurie de Grand Coulaye et Agogo de l’écurie de Dianki. A l’arrivée, un match nul.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com