Bignona : 3 millions 500 mille pour les indigents et couches vulnérables

Dans le cadre de sa politique sociale, l’état du Sénégal, à travers le Préfet de Bignona (photo), a mis à la disposition du chef de service départemental de l’action sociale de Bignona 3 millions 500 mille de FCFA. Cette enveloppe est destinée, d’une part, à l’appui aux indigènes pour la fête de Tabaski et d’autres parts pour le financement des projets des indigents et les groupes vulnérable (IGV). Ces financements sont venus dans le cadre du projet d’appui aux personnes âgées (PAPA) et les veuves. Pour la Tabaski, c’est la somme de 500 mille francs qui va être distribuée aux ayants droits, 500 mille francs pour le financement des projets des veuves et 2 millions 500 mille pour le PAPA. Les personnes vivant avec un handicap vont, eux aussi, bénéficier incessamment d’un financement d’un montant de 4 millions pour le département de Bignona. Selon Sérigne Mapathé Samb, chef du service départemental de l’action sociale, comme dans le cadre du PAPA, les veuves vont être organisées en association. L’argent qui leur est destinée va être mis entre les mains de cette association sous la supervision de l’action sociale et le financement des projets se fera sous forme de revolving. Les personnes handicapées seront, elle aussi, organisées de la même façon car l’expérience antérieur a donné des résultats très satisfaisants. Selon Mr Samb, il faut saluer les efforts de l’état en matière de politique sociale car l’option prise va permettre d’ici quelques temps, d’éradiquer la mendicité du fait ces couches défavorisées sont en train d’être autonomisées avec le financement de leurs projets.

L.Badiane pour xibaaru.com