Beaucoup de collectivités locales de Bignona sont en difficultés…

Plusieurs communes du département de Bignona ont des difficultés dans la capacité de pilotage institutionnelle, technique et financière. Elles ont aussi des lacunes dans la satisfaction des besoins prioritaires des populations. C’est ce qui est ressorti de l’évaluation des performances publiques des collectivités locales du département de Bignona.  Dans le cadre de l’exécution du programme d’appui aux collectivités locales, l’état du Sénégal a chargé l’agence régionale de développement (ARD) de Ziguinchor d’évaluer la performance publique des collectivités locales de la région. Ce programme financé par l’agence espagnole pour la coopération internationale et le développement (AECID) va permettre d’améliorer l’accès aux services de base et instances de décision locales et régionales. Le travail d’évaluation des collectivités locales a été déroulé durant le mois de Mai dernier. Cependant, il y a des communes qui ont fait des efforts considérables ce leur a valu un bon classement. C’est le cas des commune de Kafountine, Diouloulou, Bignona, Diégoune ou encore Kataba 1. Ces 5 communes sur 19 sont classées dans le tableau de bonne performance pour l’année 2016. D’autres communes se sont retrouvées au milieu du tableau mais il y en a qui doivent redoubler voire tripler d’effort pour être dans le groupe des collectivités capables de répondre aux attentes des populations. Autres enseignement, aucune commune et le conseil départemental n’est classé dans le groupe des collectivités de très bonne performance. Ce qui veut dire que toutes ont des difficultés quelques part et cela peut s’expliquer par plusieurs facteurs. L’ARD de Ziguinchor a procédé à la restitution de ces résultats pour le compte du département de Bignona en milieu de semaine dernière. Les communes doivent prendre des initiatives, recruter des comptables matières, accroître le taux de recouvrement,  mettre en place un plan de travail annuel  et collaborer avec les services déconcentrés de l’état et les agences comme l’ARD. Ce sont autant de recommandations que l’ARD a formulé pour l’ensemble des collectivités locales.

L.BADIANE pour xibaaru.com