Bamtaaré Service SA installera 500 biodigesteurs dans la région

L’auberge Thomas Sankara vient d’abriter la cérémonie de lancement  du programme national de biogaz domestique  du Sénégal (PNB-SN) . Dans la région de Kédougou, Bamtaaré services SA, filiale de la SODEFITEX est chargée de son exécution.

Au  Sénégal, le pourcentage de la population  rurale ayant accès aux services énergétiques modernes est en dessous de 10%. Dans la plupart des ménages, 80 % de l’énergie  est fourni par le bois. La demande croissante  d’énergie des ménages entraine une forte pression exercée sur l’environnement. Et l’inhalation de la fumée est l’une des causes principales des maladies pulmonaires et oculaires chez les femmes rurales. C’est ce qui justifie la mise en œuvre du programme national de biogaz domestique  du Sénégal (PNB-SN).

« Ce programme financé par l’Etat du Sénégal et l’Union Européenne se fixe comme objectifs d’installer des bio digesteurs  domestiques  fonctionnels pour 15 000 ménages et 500 cantines et daaras sur la période 2015-2020, de promouvoir le recours au biogaz en vue de substituer 100 000 tonnes de bois de chauffe et de promouvoir les activités génératrices de  revenus rentables (embouche, maraichage, pasteurisation du lait… » a indiqué M Mar Sylla Coordonnateur national du Programme Biogaz.

Il faut dire que dans la région de Kédougou ce programme seront mises en ouvre par Bamtaaré services SA qui  devra installer 500 bio digesteurs fonctionnels et auto-entretenus dans la région de Kédougou d’ici 2019 et valoriser  26 000 tonnes de bio-effluents (biodigestat) dans les exploitations agricoles de la région de Kédougou.

« Pour réussir ce pari, Bamtaaré service SA déroulera des actions de sensibilisation et de plaidoyer à travers des émissions radiophoniques, des foras communautaires à l’endroit des élus locaux, techniciens, acteurs communautaires sur le biogaz et sa technologie. En vue d’appuyer les différents  acteurs, des activités génératrices de revenus seront développées autour de l’organisation de la Chaîne de valeur » a indiqué M Goulé Guèye, Coordonnateur de Bamtaaré Service SA.

Il s’agira au terme du programme d’amener au moins 500 ménages de la région de Kédougou à utiliser le biogaz comme combustible domestique et les bio fertilisants comme intrants agricoles.

Abou Sow, l’Adjoint au Gouverneur chargé des affaires administratives a manifesté tout l’engagement de l’administration à accompagner ce programme dans la région de Kédougou non sans formuler quelques recommandations.

« C’est un programme qui vient à son heure dans la région de Kédougou. Il faudra mettre en place un cadre fonctionnel avec des rencontres périodiques. Il faudrait faire vivre ce cadre pour surmonter les difficultés d’exécution. Il faudrait aussi que les entrepreneurs de la région  puissent s’approprier ce programme. Il faut prioriser les entreprises au niveau local. Nous espérons une création d’emplois pour les jeunes. Le problème fondamental c’est la création d’emplois. Nous soutenons ce programmes et sommes prêts à l’accompagner dans sa mise en œuvre » a-t-il plaidé.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com