Avec Macky, les pauvres à Rebeuss, les bandits à…

AVEC MACKY, LES PAUVRES A REBEUSS, LES BANDITS AU BANQUET DE L’ETAT

 

MON TRISTE PAYS !

Macky le dodu emprisonne les pauvres mendiants maintenant. Il libère les délinquants et les promeut : « El Hadji Seck Ndiaye Wade, extrait de prison grâce à une liberté provisoire, inculpé et devant être jugé et peut être condamné, a été nommé par décret présidentiel, président du Conseil d’administration du Fonds d’entretien routier autonome du Sénégal du Sénégal » !

Il exile les prisonniers encombrants à Dubaï!

Pendant que sa grassouillette et morbidement obèse famille se gave à se fendre le bide aux frais de la princesse, pendant que lui même traine une panse joufflument énorme et des bajoues patibulaires, les pauvres miséreux qui n’ont pas été touchés par la grâce marémique et qui refusent de crever d’inanition, « tendant les mains pour l’homme et les joignant pour Dieu » sont raflés comme de vulgaires voyous et jetés en prison!

En prison, vous avez bien lu!

Coupables du délit d’avoir tendu la main, pour ne pas crever.

Pendant ce temps, Macky le dodu qui décidément aime les détails va prendre à bras le corps, mes amis, va s’attaquer aux tenues militaires et para militaires!

OUI! C’est une urgence pour Macky le dodu : il faut procéder à leur changement, et gare à celui qui proposera une couleur autre que celle de son parti, le marron beige!

J’ai honte de mon pays et de l’image qu’il offre.

Maintenant à défaut de nourrir son peuple affamé, à défaut de soigner son peuple malade, à défaut d’éduquer ses enfants qui errent dans la rue, à défaut de donner du travail aux jeunes en errance désespérés, à défaut de travailler à rendre les campagnes attrayantes, Macky le dodu a choisi de cacher, de se cacher la misère de son peuple. Un vrai déni.

Ils ne sont pas visibles, cela veut dire qu’ils n’existent pas ! Ils sont en prison, ils ne sont plus visibles, donc ils n’existent pas!

Cette attitude révoltante me rappelle une scène tragique des Ecailles du ciel de Tierno Monenembo : alors que le peuple avait été frappé par une terrible épidémie qui les décimait, le Président déclara à la télé que le remède avait été trouvé et devait leur être administré en groupe. Des camions allaient donc les ramasser pour le traitement massif et radical qui allait les guérir sur le champ. Les malades sortirent en masse pour se faire administrer le vaccin miracle. En réalité, ils passaient devant un peloton d’exécution qui les assassinait simplement.

La stratégie fuita, et les autres malades préférèrent agoniser ou supporter leur mal, dans leurs maisons. Le Président déclara alors à la radio que l’épidémie avait été circonscrite.

Son Farba Ngom lui trouva un nouveau titre  pour chanter davantage ses louanges : « Meilleur guérisseur de la terre à la lune et même au delà » !

En  choisissant d’emprisonner ces pauvres, Macky le dodu adopte la même stratégie. Mody Niang disait fort à propos que nous sommes dirigés par un régime aux tendances de plus en plus dictatoriales !

Les mendiants et les handicapés en mal d’insertion qui ne comptaient que sur la solidarité généreuse de leurs concitoyens pour survivre vont déserter les rues de Dakar. Et Macky le dodu  qui a oublié la gêne durant sa jeunesse pourra dire victorieusement, au chapitre de son bilan qu’il a éradiqué la pauvreté.

Nous laissons Macky le dodu faire ce qu’il veut de notre pays, en nous disant que ses actes révoltants ne nous toucheront pas.

Bientôt, nous aurons besoin de sa permission, pour aller à la prière, ou circuler simplement dans Dakar.

Il faut dire stop à Macky, pendant qu’il en est encore temps !

 

Cissé Kane NDAO

Président A.DE.R