Autoroute Mbour-Fatick-Kaolack : Le démarrage des travaux prévu d’ici 2019

Les travaux de l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack vont démarrer « d’ici 2019 » après l’étape de l’instruction de ce projet, a annoncé, mardi, à Fatick, le responsable en charge de sa mise en œuvre au sein de l’Agéroute, Mouhamadou Moustapha Dème.

« L’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack est une continuité de l’autoroute AIBD-Thiès qui est en cours de construction et dont le tronçon AIBD-Thiès sera ouvert le 15 octobre », a-t-il dit précisant que le démarrage du premier « dépendra de l’instruction ».

Il s’adressait à des journalistes, à l’issue d’un CRD convoqué par le gouverneur de Fatrick, dans le cadre de l’étude d’impact environnemental et social du projet.

Selon Mouhamadou Moustapha Dème, « d’ici 2019, le projet pourra démarrer [et] dans les perspectives qu’on aura, on pense que le projet sera réalisé en 48 mois ».

« On est dans la première étape qui consiste à mener des études d’impact environnemental et social, avec un consultant qui est en train de faire l’étude et qui doit apporter aux populations plus d’informations par rapport au projet », a insisté M. Dème

Après cet étape, a poursuivi le chef du projet de l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack à l’Agéroute, il y aura des consultations avec les populations », pour que ledit projet soit accepté d’elles avant « quoi que ce soit ».

Parlant des caractéristiques retenues, il a dit que cette autoroute, d’une longueur estimé de 106 km, sera réalisé « en 2×2 voies extensible en 3×3 voies sur une emprise d’au moins 100 mètres, sauf au niveau des ouvrages où l’emprise sera un peu plus grande’’.

Une fois validée l’étape de l’étude environnementale, « on passera aux études techniques’’, à l’issue desquelles « le dossier sera en cours d’insertion au niveau des bailleurs de fonds et on saura effectivement » par la suite la date de démarrage, a fait savoir M. Dème.

Selon lui, ce projet d’autoroute est « un projet structurant qui peut développer toutes les localités traversées’’, l’objectif étant le développement économique et social de la zone centre du Sénégal, dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE).