Après le forum climat et forêts, le département passe à l’action avec un projet

Au mois de Février dernier, le conseil départemental de Bignona avait organisé un forum international sur les changements climatiques. Un état des lieux sur les forêts du département avait été fait et le diagnostic avait révélé que la situation est très alarmante et qu’il fallait prendre des mesures rigoureuses pour faire face au mal. Des projets avaient alors été annoncés par le Président Mamina Kamara dans le cadre des conclusions et recommandations du forum. Parmi ces projets, un a déjà trouvé du financement et va être déroulé en 2016. Il s’agit d’un projet forestier qui vise à trouver des solutions au mal à partir de la source sous forme d’alternative aux changements climatiques en permettant une adaptation à la nouvelle situation environnementale. Ce projet est conçu dans le cadre du partenariat entre le conseil départemental de Bignona et le conseil général de Savoie avec le soutien du gouvernement français et celui du Sénégal. Il va permettre de régénérer les forêts, assurance de Moustapha Sadio, 1er Secrétaire élu du conseil qui a dirigé les travaux après l’ouverture de l’atelier par le Préfet de Bignona. Mais un tel projet qui va être déroulé dans les communes nécessite l’implication des autorités locales. C’est la raison pour laquelle les maires et autres acteurs locaux ont été convié Vendredi à une rencontre qui autour de la définition d’une stratégie de sensibilisation et de communication suivie de proposition de réalisation de supports sur la préservation des forêts du département. Un plan d’action est retenu avec l’ensemble des acteurs et des collectivités locales fortement représentées au plus haut niveau. La méthode de travail a été déclinée et les organes sur lesquels le projet compte s’appuyer au niveau communal sont identifiés et le plan de suivi tracé. La prochaine étape sera la réalisation de pépinières dans les sites retenus par les communes et le reboisement suivra le moment venu. Pour l’heure, l’engagement des collectivités locales constitue un atout remarquable pour la réalisation du projet. Un autre projet annexe va aider à lutter contre l’exploitation abusive de la forêt. Un projet d’ordre social qui vise à réduire considérablement le besoin des populations dans la forêt. Il s’agit de distribuer des foyers améliorés à des familles démunies. Une dimension sociale qui va, à coût sûr, contribuer à éloigner les populations de la forêt ou les amener à être les défenseurs de cette forêt, a indiqué Sérigne Mapathé Samb chef du service départemental de l’action sociale de Bignona.

L.BADIANE pour xibaaru.com