Ansou Sané s’investit dans le processus de consolidation de la paix dans le Fogny

La zone du nord Sindian a vécu pendant de longues années les moments douloureux de la crise casamançaise. Décidées à aller résolument vers la paix, les populations de cette zone ne cessent de prendre des initiatives allant dans le sens de consolider le vent de paix qui souffle depuis un certain temps dans la partie sud du pays. C’est dans ce cadre que les jeunes du village de Ouniok HLM ont initié un rassemblement. Le prétexte c’est un tournoi de football mais l’objectif est de réunir toutes les franges de la population pour parler de développement. Et tout le monde sait que dans cette zone, personne ne peut parler de développement sans parlé de réconciliation, d’unité et de fraternité. Dans ce combat pour le retour de la paix pour un développement durable, les jeunes sont au-devant de la scène. C’est la raison pour laquelle, Ansoumana Sané, juriste conseiller chef de cabinet du Ministre Moustapha Lo Diatta n’a pas hésité une seule fois à adhérer à cette entreprise. Il s’est investi personnellement, sur tous les plans pour que les jeunes, les femmes et les anciens communient autour des questions citées plus haut. « C’est un devoir, voir une obligation pour moi et pour tous autres acteurs politiques du terroir d’accompagner ce genre d’initiative » a déclaré Ansou Sané. Pour lui, la recherche de la paix ne doit pas être l’apanage exclusif de l’état, cela doit être l’affaire de chaque citoyen notamment les casamançais. C’est pourquoi il a accepté d’être le parrain du tournoi de l’amitié pour le développement durable initié par Ouniok HLM mais qui regroupe de nombreux villages du Nord Sindian et au-delà.

L.BADIANE pour xibaaru.com