Aminata Mbengue Ndiaye est prête pour…La Tabaski

A un mois de la Tabaski, le ministre de l’Elevage et des Productions animales annonce que la sécurité des éleveurs et du bétail, entre les postes-frontières et les foirails, sera renforcée. C’était à l’occasion d’une réunion tenue hier, mardi 16 août, entre les autorités administratives et les éleveurs.

Pour une fête de Tabaski sans trop de risques, le ministre de l’Elevage et des Productions animales a annoncé que des mesures ont été prises pour assurer la sécurité des éleveurs et du bétail. Aminata Mbengue Ndiaye qui rencontrait hier, mardi 16 août, les autorités administratives et les éleveurs a fait savoir que le travail se fera cette année aussi en collaboration avec la Police et la Gendarmerie à l’image des années précédentes.

« Pour la préparation de la Tabaski, l’année dernière, le ministre de l’Intérieur et le ministre des Forces Armées avaient pris un certain nombre de dispositions qui nous avaient permis d’avoir une très bonne sécurité, surtout le corridor entre Bamako et Dakar mais également au niveau des zones d’attente qui sont au niveau des frontières et de même au niveau des points de vente dans le s villes moyennes comme dans les grandes villes », a déclaré Aminata Mbengue Ndiaye. Ce qui lui a permis de dire que « les vœux qui étaient exprimés par les opérateurs de Tabaski, les éleveurs et les producteurs ont été largement remplis dans la mesure où les problèmes d’insécurité rencontrés étaient infimes par rapport à ce qui se passait il y a 4 ou 5 ans ».

Selon donc le ministre de l’Elevage et des Productions animales, si les fêtes précédentes se sont passées dans de bonnes conditions, c’est parce que les agents de sécurité de proximité, la Police nationale de même que la Gendarmerie ont eu à jouer un « rôle essentiel dans la sécurité ». Quant au secrétaire général du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Cheikhou Cissé qui embouche la même trompette que le ministre, « il faut renforcer la sécurité au niveau de certains points qui ont été indiqués, au niveau intérieur et au niveau des frontières et la Police et la Gendarmerie vont prendre les dispositions qui s’imposent ».

Au cours de cette réunion sur la sécurité qui intervient à un mois de la fête de Tabaski, Aminata Mbengue Ndiaye a annoncé par ailleurs que 750 000 moutons sont prévus pour tout le pays dont 268 000 pour la région de Dakar. Et donc, à partir d’aujourd’hui, le préfet de Dakar et ses collaborateurs vont effectuer une visite de terrain pour voir les dispositions prises afin d’améliorer les situations, a indiqué Cheikhou Cissé.