Amadou Ba persiste et signe : « le chiffre de la croissance est bien 6,4% et l’exonération fiscale 11 milliards »

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ a mis fin aux polémiques sur le vrai chiffre de la croissance en 2015 au Sénégal. « Le taux de la croissance du Sénégal en 2015 est bien 6,4% et non 5,4% et la renonciation fiscale est de 11 milliards… », précise-t-il.
Selon le ministre de l’Economie des Finances et du Plan, Amadou Bâ, le Sénégal est le premier pays de la sous région à mener une étude sur la gestion des dépenses fiscales. « Toutes les dépenses et renoncement des recettes fiscales sont étudiés. Et les exonérations fiscales sont presque égales au déficit budgétaire », précise-t-il.
« Dans un rapport que j’ai reçu ce matin, ajoute-t-il, le renoncement fiscal s’élève à 11 milliards dont 4 milliards pour les industries chimiques. La fiscalité est aussi un instrument de politique économique. Tous les ministres de l’Economie et des Finances de Peytavin à Amadou Bâ ont recours à cette politique d’exonération fiscale. C’est une procédure encadrée par la loi ».